Conte " Les petites Poucettes"

Publié le par caj

Photo-Groupe-Web.jpg

     

Les petites Poucettes

 

Il fut un temps où vivaient, dans un village fort fort lointain, trois sœurs (Ariel, Cendrillon et Mulan).

Elles habitaient toutes les trois avec leur père et leur belle-mère (Cruella).

La belle-mère mourut d’une maladie incurable appelait «la Malaria».

Le père s’appelait Shrek.

A lui seul il ne gagnait pas assez d’argent pour subvenir aux besoins de la famille et dut se résoudre à abandonner les trois sœurs dans la forêt.

Elles furent livrées à elles-mêmes seules dans cette immense forêt sombre et lugubre ne sachant quelle direction prendre.

Après un certain temps passé à déambuler morte de trouille elles entendirent des bruits étranges.

Inquiètes mais aussi curieuses elles s’approchèrent à pas de loup.

En effet, cette forêt abritait la plus féroce des créatures : une chèvre carnivore génétiquement modifié qui était en train de dévorer le petit chaperon bleu qui n’était autre que la cousine du petit chaperon rouge.

Plus tard, elles trouvèrent une petite maison dans la prairie d’à côté.

Dans cette maisonnette, habitait une sorcière bien-aimée. Les villageois construisaient par ordre de la mairie une ville autour de sa maisonnette, car elle se sentait seul.

Un jour, les trois filles allèrent au Mac Donald tenu par Riri, Fifi et Loulou dont le directeur était leur propre oncle Picsou.

La première a commandé un Cheese Burger, la seconde un Big-Mac et la troisième un menu enfant.

Près de ce Mac Do, il y avait une piscine, elles voulurent aller nager mais soudain, elles se souvinrent des paroles de leur père et n’allèrent pas nager tout de suite parce que c’est bien connu, «il faut attendre une heure avant de pouvoir nager».

(Suite)

Rédouane : Les trois sœurs se souvinrent que leur père leur avait dit qu’il y avait un trésor caché au fond de la mer. En effet, la piscine était tellement profonde qu’on pouvait rejoindre la mer.

Les trois filles plongèrent et rencontrèrent la petite sirène, celle-ci leur donna des indications sur la position du trésor.

Julie : -« Il faut aller loin, loin, au plus profond de la mer et vous trouverez votre trésor. Mais vous serez confrontées à une épreuve en route. »

Jaqueline : « Ah donf même pas peur ! »

Adama : « Ah donf même pas peur ! »

Siham : « Ah donf même pas peur ! Sirène donne des infos? »

Julie : « Oui, Arrivées au fond de la mer, vous verrez à l’entrée un gros rocher sur lequel il y a une inscription. Plus précisément, l’énigme du Sphinx dont vous devrez trouver la réponse pour pouvoir entrer dans la caverne d’Ali BABA. Une fois cela fait, le trésor sera à vous, du moins cinquante pourcent du trésor car le reste ira tout naturellement au fisc. »

Jaqueline/Adama/Siham : « Merci Sirène tu déchires ! » (reprirent les 3 sœurs en cœur)

Rédouane : Les filles prirent la route à vitesse super sonique tout en zyeutant aux alentours pour ne pas rater le rocher. Après deux heures de nages les sœurettes atterrissent enfin devant un immense rocher. Qui portait l’énigme suivante :

 

Mamadou/Youssouf :

Quel est l'être qui marche sur quatre pattes au matin, sur deux à midi et sur trois le soir ?

Rédouane : Ariel, Cendrillon et Mulan réfléchirent longtemps, longtemps… Elles échangèrent toutes trois sur des solutions mais ne devant pas dire la réponse à voix haute si ce n’était pas la bonne, elles durent mimer. Après des heures de mimes et de réflexions elles trouvèrent. C’était l’homme.

Jaqueline/Adama/Siham : « C’est L’homme », s’écrièrent en cœur les trois sœurs.

Redouane et Mime Rookshaar et Asmae: Alors, le rocher s’ouvrit en deux. Mais là, un chien était posté devant la forteresse, c’était Milou. Il aboyait avec tant de hargne que les trois filles prirent peur. Dans la précipitation elles se mirent à courir et Mulan tomba violemment sur ce qui s’apparentait à un squelette de pirate. Elles décidèrent de prendre un os et d’amadouer Milou. Il tomba en plein dans le piège et sortit à la quête de l’os. Les filles purent rentrer tranquillement dans la caverne. Elles étaient en seules et en sécurité.

Pour repartir Cendrillon aperçut une Batmobile au fond de la caverne sur laquelle un grand singe brillant et stoïque était posé en guise de décoration. C’était en fait le Marsupilami.

Alors l’une alluma la Batmobile, l’autre récupéra le trésor, et la troisième fermait les portes. Elles ressortirent sans aucunes difficultés de la mer et retournèrent ainsi chez leur papa.

Depuis ce jour, ils vécurent heureux et ne manquèrent de rien dans leur grande maison.

 

Idée originale de Rédouane

 

 

Publié dans Contes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article