Youssouf vous présente une course de moto qui se déroule sur les routes de l'île de Man pendant la première semaine du mois de juin.

Publié le par caj

 


 

Youssouf vous présente une course de moto qui se déroule sur les routes de l'île de Man pendant la première semaine du mois de juin.

J’aime bien les motos parce que Jaime la  vitesse et la compétition

Maintenant je vais vous raconter l’histoire du « Tourist Trophy de l'île de Man »:

C’est en 1904 que le Parlement mannois autorise la fermeture des routes pour que puisse se dérouler des courses d’automobiles, les lois sur la liberté de circulation des personnes en Angleterre y interdisant de fermer les routes. À cela il faut ajouter qu'il n'y a pas à cette époque de limitations de vitesses sur l'île de Man.

 

C’est en 1907 que les premières courses de moto se disputent sur un circuit de 24 km entre St John’s et Peel avec deux catégories au départ : monocylindres et bicylindres. Après plus de quatre heures de course, c’est l’un des frères Collier, Charlie, qui passe le premier la ligne d’arrivée au guidon de la Matchless monocylindre de sa fabrication, avec une vitesse moyenne de 61,46 km/h , précédant deux Triumph, la Matchless de son frère Harry, qui établit le record du tour, n'ayant pu terminer la course.

 

Ce n’est qu’à partir de 1911 que la course se déroule sur le tracé actuel de 60 km et 264 virages, et elle ne connaît que peu d’interruptions, pendant les deux Guerres mondiales, mais aussi lors de l'épidémie de fièvre aphteuse en 2001.

 

Ce circuit est le plus dangereux au monde : en 100 ans, on compte plus de 220 pilotes décédés aux essais ou en course, entre le TT et le Manx GP, ce qui a amené plusieurs voix à s'élever pour en demander l'interdiction. Wayne Gardner, ancien champion du monde de vitesse moto, a fustigé une « course folle qui devrait être interdite »[1]. La concentration doit être extrême, pour traverser les villages à toute vitesse, en rasant les murs, les trottoirs, les cabines téléphoniques. En plusieurs endroits, les motos décollent, parfois à haute vitesse comme à Ballacrye.

 

Il existe d’autres courses sur l’île comme le Pre TT Classic, le Southern 100 road races qui se courent sur le circuit de Billown et le Manx Grand Prix sur le même circuit que le TT. Ce dernier se déroule durant la dernière semaine d’août et permet aux vrais amateurs (anglais ou autres) de venir découvrir le circuit pour le TT de l’année suivante

Publié dans Créations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romu 17/01/2012 21:11

EUX AUSSI C'EST DES DINGUES !!

ça doit faire un sacré effet d'aller aussi vite...

certains motards le décrivent comme la plus proche impression de voler sans quitter terre.

caj 24/01/2012 11:05



Ouais t'as raison, ils vont très vite, mais ils ont tout appris, ils le font depuis des années! Youssouf